Galerie d'art Saint Maxime Regard
 

Fabienne STADNICKA

Fabienne Stadnicka offre à notre regard un objet dont la matière est très prégnante.

Il s'agit de vieilles tôles rouillées, de celles qui ne sont plus bonnes à rien.

Il s'agit de l'abandon, de cette fin de parcours :

archéologie de la matière

Le temps a fait son œuvre, la matière est dévorée, les empreintes sont là comme une mémoire de   toutes ces années :

mémoire de matière

La rouille, même sous sa forme la plus fragile reprend vie pour témoigner et sert de support pour définir un corps qui s'épanouit dans des tons d'ors et de cuivre prolongeant ainsi les colorations de la rouille : l'abstraction des structures sert alors la figuration du propos.

Fabienne Stadnicka, née à Paris en 1955, vit et travaille en France. Elle expose depuis 20 ans ses « peintures-sculptures » en France (Paris, Tours, Lyon, Bordeaux, Le Mans, Caen, Rodez, Nîmes, Avignon,…) et à l'étranger (Rotterdam, Amsterdam, Knokke, Brugge, Luxembourg, Sintra, Montréal, ...)  Elle a reçu plusieurs prix et ses œuvres font l'objet de collections privées et publiques.

 
Les oeuvres de : FabienneSTADNICKA
sans   mémoire de matière
Fabienne STADNICKA : sans   Fabienne STADNICKA : mémoire  de matière
 
Fabienne STADNICKA : sans Demande d'informations
 
Demande d'informations
     
Cliquez sur l'oeuvre pour l'agrandir
   
Français English

Fabienne STADNICKA


Une création DBC